Skip to content

L'agroécologie

L’agroécologie est une science qui applique les principes écologiques au domaine de l'agriculture. Elle a pour objectif de fertiliser naturellement les sols, de respecter les écosystèmes, d'économiser l'eau et l'énergie.

Pour intervenir directement sur les zones de ruissellements le SYMVAHEM sensibilise depuis 2018 les agriculteurs de la vallée à certaines pratiques agronomiques favorables à la protection des sols. Celles-ci ont pour objectif d’apporter des solutions complémentaires aux problèmes que connait la vallée.

Ce récent programme est animé en partenariat avec l’APAD 62 (association pour la promotion de l’agriculture durable), la chambre d’agriculture,  et la fédération de chasseur du Pas-de-Calais grâce à l’appui technique du Parc Naturel Régional des caps et marais d’Opale.

Un premier groupe de 10 agriculteurs s’est engagé à mettre en œuvre ou pour certains poursuivre leurs changements de pratiques, notamment sur les couverts d’intercultures et la réduction du travail du sol. Ce groupe, constitué en 2018 suite à une journée de lancement du projet se conforte avec l’arrivée d’au moins 5 nouveaux exploitants par an.

Présentation d’un semoir de semis direct par les membres de la CUMA de Nordausques

0

agriculteurs engagés

0 ha

de terres déclarées cultivables sur la vallée

0 ha

cultivés par les 15 adhérents

0 ha

de prairies permanentes

Sur le bassin versant de la Hem :

Les pentes relativement importantes du bassin de la Hem, la nature limoneuse de ses sols et la pluviométrie non négligeable sont favorables au ruissellement et à l'érosion des sols. Ces phénomènes sont aggravés par l'évolution des paysages et des pratiques agricoles (dégradation du maillage paysager, augmentation de la taille du parcellaire, tassement des sols...)

De ces évolutions découlent une accélération des eaux sur les parcelles, la création de ravine, l'apparition de coulées de boue et au final, l'augmentation des débits de crues pendant les inondations.

Ainsi, la maîtrise des ruissellements et la lutte contre l'érosion des sols sont des enjeux majeurs sur le territoire qui se déclinent à plusieurs niveaux :

  • Préservation des milieux naturels : préserver la qualité des milieux aquatiques, limiter le colmatage des cours d'eau et des zones humides par les matières en suspension,
  • Protection des biens et des personnes : limiter les inondations et les coulées de boue préjudiciables aux biens et aux réseaux routiers et pluviaux,
  • Préservation du sol : préserver le potentiel agronomique des parcelles et limiter les pertes de sols (limons fertiles) se traduisant par la formation de ravine.
Ravine sur semis de céréales à Alembon

Les partenaires du programme agroécologie du SYMVAHEM

GEDA

Groupe d’études et de développement agricole
de Calais - Saint-Omer

avec l'appui technique de